Derniers développements

Les gros traversiers annoncés par le Ministre des Transports délégué M. Norman Macmillan en septembre 2009 au coût de 120M$ plus 20M$ pour travaux aux quais et 30M$ pour les nouvelles rampes d’accès soit 170M$ sont maintenant évalués à 400M$ avec travaux à quai et aux aires d’attentes des véhicules.( Mme Anglade, Ministre de l’Économie a reconnu que les bateaux coûteraient plus que les 250M$ évoqués précédemment, soit plus du double des coûts prévus initialement). Le pont est évalué par les experts internationaux en construction de ponts COWI Int’l  à 300M$ pour une durée de vie estimée à 200 ans. Rappelons que les traversiers , contrairement au pont, génèrent des coûts connexes additionnels de 20M$/an (Salaires des équipages jour et nuit 365 jours par année, carburants, réparations, modernisation après 20 ans, reconstruction après 45 ans).

Si les nord-côtiers et les élus ont été mal informés par les fonctionnaires, le gouvernement a la responsabilité de corriger le tir plutôt que d’endosser les mauvaises informations transmises par ses hauts-fonctionnaires. D’autant qu’il était prévenu lors d’une rencontre entre La Société du Pont et l Vice Première Ministre Normandeau le 3 mars 2010 , à Baie Comeau, que cette décision de construire des traversiers était mal fondée.